Les cloches de l’armistice

carillon

En ce 11 novembre 2018, la paroisse Saint-Bénigne s’est associée aux commémorations de l’armistice de la première guerre mondiale. A l’issue de la messe, après les onze coups tintés sur le premier bourdon de la cathédrale, le carillon a fait entendre l’Ode à la joie de Beethoven, musique devenue depuis 1986 un des symboles de l’Europe. Les cloches de volée ont ensuite pris le relais, et le carillon a terminé avec plusieurs musiques de l’époque.

Au clavier du carillon : Chantal Begeot.

Merci à la famille Tixier pour la prise de son et la réalisation de la vidéo.